Actualité – conférences

Written by Virginie Grahovac

………………………………………………………           …….             ………………………………………….

Vendredi 23 nov 19h30 //  

“La complexité de la Franc-Maçonnerie”//

PLa complexité de la Franc-Maçonneriear Lambros Couloubaritsis

Qu’on lui reproche d’être un groupe de pression qui trame des complots politiques dans l’ombre ou qu’on la soupçonne d’être une sorte de secte antichrétienne, la Franc-Maçonnerie suscite dans plusieurs milieux un sentiment de méfiance. Bien peu la connaissent vraiment ou se font une juste idée de sa richesse interne ou de la complexité de son évolution. C’est sur cette complexité et sa fécondité que L. Couloubaristis nous éclaire en explorant de façon documentée les moments les plus marquants de l’histoire de la Maçonnerie. Son approche à la fois historique et philosophique permet de nuancer les clichés simplistes souvent associés à ce mouvement. Tant les historiens que les philosophes ont négligé dans leurs travaux la contribution de la franc-maçonnerie dans le développement de la modernité, en occultant le fait que parmi les acteurs illustres de l’histoire politique et culturelle, nombreux furent francs-maçons. Ce manque est dû aussi aux francs-maçons eux-mêmes qui interprétèrent la naissance de la franc-maçonnerie spéculative par la transformation de la maçonnerie opérative. Or, cette approche linéaire fut ébranlée dans les années 1960 notamment avec la prise en compte du contexte politico-religieux des conflits en Europe.L’auteur prolonge et approfondit cette perspective, en utilisant les critères et les thèmes de la théorie de la complexité qui fut l’objet de son dernier livre. Il montre ainsi que la naissance de la franc-maçonnerie spéculative ne date pas de 1717 mais a débuté dès 1603 lorsque Jacques I, initié maçon, est devenu roi d’Écosse et d’Angleterre dans un contexte de promotion de la littérature, des arts, de l’architecture et des sciences qui inaugurait les Lumières anglo-écossaises. La franc-maçonnerie spéculative eut des destinées variées à cause de la réalité géo-politique et religieuse troublée en Europe et en Amérique qui ont certes favorisé son expansion par d’innombrables bifurcations en multipliant les légendes, les obédiences et les rituels, mais qui ont aussi alimenté un antimaçonnisme permanent à partir de 1738.C’est cette complexité contextuelle que ce livre s’efforce d’élucider au point de vue historique et philosophique, pour faire voir, en référence aux Constitutions d’Anderson (1723), que l’idéal maçonnique comme «?Centre d’Union?» pour dépasser les différends se heurta et se heurte encore à la perpétuation des anciennes habitudes conflictuelles, en dépit de la contribution des francs-maçons à la liberté, à l’égalité, à la tolérance, aux valeurs de progrès et de philanthropie.

………………………………………………………           …….             ………………………………………….

 

Dans le cadre de l’évènement  ” WORLD INTERFAITH HARMONY WEEK ” , le CCOK propose une conférence:

Jeudi 7 fév. 18h30 //

“Actualités de la pensée d’Ibn Paquda”//

à partir de 18h30 – Rendez-vous pour un petit drink!

à partir de 19h – Lectures et interprétations

de 20h à 20h30 – Echanges

>> Musée juifRue des Minimes 21, 1000 Bruxelles

Musée juif de Belgique
AISA Belgique

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *